activites

Pose de poubelles et journée communautaire

Lutte contre la pollution des déchets plastiques non biodégradables : l’association DJS-Togo et la mairie d’Aflao-Sagbado lancent la pose de poubelles dans la commune du Golfe 7.

 

La préservation de la planète terre et l’avenir des futures générations passent par la lutte contre les déchets plastiques non biodégradables qui polluent désormais l’environnement des hommes. C’est ce qui justifie l’action de l’association DJS-Togo (Dynamisme des Jeunes Solidaires du Togo) et son partenaire la mairie d’Aflao-Sagbado qui ont procédé, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Clean Wonyomé », à la pose de poubelles à travers les artères du village de Wonyomé, ce samedi 30 Avril 2022.

 

Lancée officiellement par le Secrétaire général de la commune du Golfe 7, Monsieur DEGBEY Kodzo, représentant le Maire, cette activité va consister à l’installation de six cent (600) poubelles modernes à travers le village de Wonyomé dans le but de permettre à la population d’y jeter les déchets plastiques après usage.

 

La pose des premières poubelles a été accompagnée d’une journée communautaire au cours de laquelle, des agents municipaux, les membres de l’association DJS-Togo et des pré-collecteurs d’ordures ménagères ont ramassé les déchets plastiques non biodégradables et biodégradables qui jonchaient la voie état civil de Yokoè – EPP Wonyomé.

 

Le Secrétaire général a, au nom du Maire, remercié ces éco-citoyens qui se sont mobilisés autour de cet objectif commun, car selon lui « volontairement ou involontairement, des tonnes de déchets se retrouvent dans la nature : océans, campagnes, forêts et même cimes des montagnes… Nul endroit n’est épargné ! Une situation véritablement dramatique quand on sait le danger que ces détritus font courir aux humains et à la biodiversité ».

 

Il a invité toute la population de la commune du Golfe 7 à utiliser les plastiques biodégradables au détriment de ceux non biodégradables et, surtout, à limiter la pollution des milieux, d’une part en privilégiant les achats avec le moins d’emballages possibles et d’autre part en participant ou en organisant des collectes de déchets qui jonchent déjà le sol.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.